Samedi dernier, après avoir regarder le match de rugby dans un bar place de la Victoire nous sommes allés dîner à La Tupiña. Un restaurant paraît-il très côté à Bordeaux. Le genre de restaurant qui à l'air d'allier la très bonne cuisine avec un accueil très chaleureux. Nous avons donc tenter notre chance. 
La première caractéristique de ce restaurant c'est son immense cheminée quand on arrive. Une cheminée autour de laquelle sont installés les légumes tout frais, où un grand chaudron contient la soupe du jour, où les saucisses sont en train de sécher, où le poulet à la broche est en train de ... brocher, où les frites sont cuites avec la viande rouge ! C'est pour vous dire à quel point cette cheminée est énorme et belle aussi. C'est sûr qu'avec un tel décor on se sent tout de suite bien.
J'ai opté pour une épaule d'agneau braisée et mon homme pour une côte de porc (du porc noir du Périgord) grillée. Comme toutes le critiques le signalent, c'est vrai que le service est un peu lent mais pour nous faire patienter nous avons droit à quelques amuses-bouche très sympas.
Les plats arrivent et là nous avons été un peu surpris. Je me retrouve avec une magnifique épaule d'agneau, mais mon homme se retrouve avec un morceau de viande limite ridicule et dont la moitié n'était que du gras. Notre bilan en ce qui concerne ce resto est donc mitigé. De mon côté, le plat était exquis et très copieux. De son côté, la viande était plutôt classique et il n'a pas était rassasié. Par contre le vin était excellent.
J'ai aimé le lieu, le vin et l'accueil mais je reste dubitative quand aux assiettes. Est-ce qu'il n'a pas eu de chance ? Mais en même temps, à ce prix là, ça fait un peu suer parce que c'est pas donner quand même ! Bref, je ne pense pas que l'on revienne. L'essai n'a pas été transformé et pourtant c'est pas passé loin du poteau !

La Tupiña - 1 rue de la Porte de la Monnaie - Bordeaux